NOTE D'INTENTION

Le texte d’Aristophane a été écrit 400 ans avant J.C. Il raconte comment, alors qu’Athènes et Sparte sont en guerre, Lysistrata convainc les femmes d’Athènes (et celles de toutes les cités grecques), de déclencher et de poursuivre une grève totale du sexe, jusqu’à ce que les hommes cessent le combat.
Lysistrata est une comédie paillarde et gourmande, burlesque et grave, et surtout un texte terriblement actuel.  En effet, comment ne pas désespérer du monde aujourd’hui ? De l’homme, cet éternel barbare qui n’apprend rien des tragédies passées ?   

Ce texte renvoie au combat de nombreuses femmes dans le monde.  
Ainsi Leymah Gbowee, lauréate du prix Nobel de la paix en 2011, lance en 2002 une grève du sexe, pour obliger le président du Libéria à associer les femmes aux pourparlers de paix.
Dernièrement au Togo, Isabelle Arméganvi, présidente d’un des principaux partis d’opposition, appelle toutes les femmes à une grève du sexe : « Les femmes sont les premières victimes de la situation catastrophique que nous vivons au Togo. Raison pour laquelle nous disons à toutes les femmes : une semaine sans sexe. C’est aussi une arme de lutte. »
Cette thématique se retrouve également au cinéma, dans La source des femmes de Radu Mihaileanu qui s’est inspiré, pour son film, d’un fait divers survenu en Turquie, en 2001 : des femmes avaient décidé de faire la grève du sexe pour 

 J’ai donc eu envie de m’emparer de ce propos qui interroge les relations hommes femmes, la question du pouvoir, de la guerre et de la paix,  avec mes mots à moi, dans une langue que j’inventerais et qui parlerait de mon impuissance, de mon incompréhension face à un monde où l’on tue, où l’on pille, où l’on détruit toujours, et où la femme est souvent la première victime des conflits.

 Inscription dans l’espace public
Si je souhaite créer ce spectacle pour l’espace public, c’est qu’il est évident pour moi de jouer « 10.000 pas sans amour » sur la place publique, avec un souci de déconstruction et reconstruction de l’espace commun qui participe à la dramaturgie.
Le théâtre a 25 siècles d’existence. Or, pendant les 21 premiers siècles il s’est déroulé en plein air, il était gratuitement offert à la population par les autorités, c’était un service public. Il n’y avait pas de séparation entre scène et salle : acteurs et spectateurs étaient rassemblés dans un même lieu.
 J’imagine le public rassemblé avec les artistes. Le public, partie prenante de cette transformation de l’espace, où tout bouge, se module et se transforme pour dessiner un nouveau rapport de force entre les êtres vivants (hommes / femmes), entre différents territoires qui s’affrontent, s’unissent, se séparent  ; avec au bout du compte, le désir affirmé de vivre en paix et de s’aimer.

Françoise Guillaumond

 


 
La compagnie La baleine-cargo est conventionnée par le Conseil Régional de Poitou-Charentes
et par le Conseil Général de Charente Maritime, et soutenue par la Ville de La Rochelle.